Daniel Cohn-Bendit : De l'Europe des contestations à l'Europe des peurs ?

Daniel Cohn-Bendit : De l'Europe des contestations à l'Europe des peurs ?


Dans le cadre du cycle "1968-2018 Paris – Prague: L’Europe des contestations"
Avec Petr Pithart

1968 fut à plus d’un titre une année révolutionnaire et de contestations, à la fois en Europe et aux Etats-Unis. Le premier numéro du Monde diplomatique, paru en 1969, revient ainsi en ces termes sur les événements de l’année précédente : elle « fut marquée par une contestation des valeurs et des pouvoirs établis ».

Cette définition pourrait tout aussi bien s’appliquer  à l’Europe de 2018 dominée par l’affirmation de partis et/ou mouvements populistes se nourrissant de peurs diffuses.

50 ans après, et sur des modes différents, l’histoire européenne serait-elle en train de se répéter ? Assiste-t-on, comme en 1968, à une différenciation - voire un divorce - entre une Europe de l’Ouest et les états d’Europe centrale et orientale ?

A l’invitation de l’Institut français de Prague et du Goethe Institut, Daniel Cohn-Bendit sera l’hôte de la bibliothèque Vaclav Havel vendredi 27 avril et viendra éclairer de son expérience un demi-siècle d’histoire commune aux côtés de Petr Pithart.
Acteur de la contestation étudiante en 1968 et témoin privilégié de l’histoire européenne, Daniel Cohn-Bendit a occupé des fonctions politiques de premier plan au parlement européen jusqu’en 2014 (respectivement pour le compte des Verts allemands et d’Europe Ecologie Les Verts en France). Il anime aujourd’hui le groupe de réflexion « Europe et écologie ».

En français, traduction simultanée en tchèque.
Entrée libre dans la limite des places disponibles. 

Réservation obligatoire sur http://www.vaclavhavel-library.org/cs/register-event
Evénement Facebook

Cet événement, financé par le fonds culturel franco-allemand, vous est proposé par l’Institut français de Prague, le Goethe Institut République tchèque, l’Ambassade de France en République tchèque et l’Ambassade d’Allemagne en République tchèque en coopération avec le think tank EUROPEUM dans le cadre du cycle 1968-2018 Paris – Prague: L’Europe des contestations.