Festival 4+4 jours en mouvement

Festival 4+4 jours en mouvement


Festival 4+4 jours en mouvement 4. – 12. 10. 2019 
Four Days

24 e édition du festival international d’art contemporain Four Days – 4+4 Jours en mouvement aura lieu au palais Desfour à Florenc et présentera plus de 60 artistes dans le cadre du projet d’expositions Places of Acts intitulé Nobody Has Anything. Cette année, le festival propose deux artistes français Gérald Kurdian et Sorour Darabi. 

Programme du festival

Lundi 7. 10. / 20:00, Divadlo Archa 
Gérald Kurdian : Hot Bodies – Stand Up

Performance / Music

En utilisant la musique électronique, les séquences de performances, du chant, de la danse, du vidéo et des films documentaires, Gérard Kurdian fait revivre des métamorphoses des révolutions sexuelles du XXe et XXIe siècles. Ses collages sensuels exposent dans les textes les questions du féminisme et d'activisme queer , présente les interviews avec des personnes qui ont un concept de la sexualité et/ou du genre hors les stéréotypes.

Gérald Kurdian est un musicien performeur franco-américain. Il a suivi des cours de danse contemporaine sous la direction de Mathilde Monnier et Xaviera Le Roye au Centre chorégraphique de Montpellier Languedoc-Roussillon et les études à l’École nationale supérieure d’arts à Paris. Il conçoit son travail comme une expérience artistique, visuelle et sonore. Ces concerts interdisciplinaires sont des moments joyeux de création et de synergie entre la musique électronique, des performances et du films documentaire.   

English – friendly
Durée : 50 min
Prix: 290 / 190 Kč
Vente des billets 
FB event

Samedi 12. 10. / 18:00, Centrum současného umění DOX 
Sorour Darabi : Savušun

Dance Performance
Ode à la vulnérabilité et à l’affection, Savušun, littéralement « gémir à la mort de Siavash », est le nom d’une cérémonie qui rejoue le deuil rendu à ce prince perse, historique ou légendaire. Avec cette performance, Darabi poursuit son travail entamé dans ses deux précédents solos sur les limites du corps, ses constructions sociales et la transgression des codes. L’artiste engage cette fois son travail de chorégraphe du côté de son identité culturelle. Il met en jeu ses racines iraniennes, pour les charger d’une nouvelle expérience de la fluidité et de la non-fixité face aux différentes catégories que peuvent représenter les genres, les races, les sexes ou les classes.

Sorour Darabi  est un une artiste d’origine iranienne vivant à Paris. Il·elle fait partie de l’association underground ICCD, à l’origine du festival Untimely de Téhéran. Pratiquant d’abord dans son pays la danse considérée comme taboue, Darabi vit en France depuis 2013, année où il·elle intègre le master chorégraphique Exerce au CCN de Montpellier. Durant ses études, il-elle crée le solo Subject to Change, qui interroge la transformation à travers le temps et la cohabitation avec l’environnement. En 2016, Darabi crée Farci.e, une performance sur le langage, l’identité de genre et la sexualité. Sorour Darabi propose son troisième solo, où il·elle renoue avec des rituels de deuil chiites de son enfance, mêlés à ses expériences personnelles. 

Prix : 290 / 190 Kč
(Entrée spéciale : Sorour Darabi: Savušun (DOX) + Ntando Cele: Black Off (Archa) le 12. 10. 2019 380/250 Kč)
Vente des billets