FRANCE, exposition dessin et peinture de Bohumil Blažek

FRANCE, exposition dessin et peinture de Bohumil Blažek


Vernissage jeudi 4 juillet à 18h, en présence de l’artiste.
Exposition ouverte jusqu’au 31 août à la Galerie 35 de l’Institut français.
Entrée libre

4. 7. - 31. 8. 18:00
Galerie 35
 

Bohumil Blažek, né en 1940 en Tchécoslovaquie, est diplômé de la faculté d'architecture de l'Université technique tchèque de Prague où il y a soutenu sa thèse de diplôme intitulée « Reconstruction du complexe Sainte-Agnès à Prague ». Il a travaillé à l’Institut de Reconstruction des Villes et des Monuments Historiques, spécialisé dans les nouvelles constructions au sein de l’environnement historique, dont beaucoup de projets et réalisations ont été régulièrement exposés.

Le travail créatif de Bohumil Blažek est étroitement lié à sa profession d’architecte. Au-delà de l’attrait commun pour la France partagé par sa famille, ce pays l’attire notamment pour son architecture romane et l’intégration de l’homme dans le paysage. La large collection d’œuvres de Bohumil Blažek contient des dessins, aquarelles et graphiques capturant l’environnement de villages, de hameaux en pleine campagne et de bâtiments isolés qui ont su garder leur échelle humaine. Il a visité près de trois mille endroits différents dans toute la France entre 1993 et 2016, ce qui permet de découvrir à travers ses œuvres la vision particulière qu’a ce double artiste – créateur et architecte – sur le territoire de l’hexagone.

« Mes premiers dessins en France sont apparus lors de ma première visite à Chartres en 1984. L’intérêt porté à l’architecture romane, qui est restée authentique dans de nombreux domaines, m’a ramené en France dans les années 1990 et 2000. Bien que l'architecture française ait souvent souffert des guerres de religion du Moyen Âge, elle a largement conservé la structure et le groupement harmonieux des bâtiments, qui constituent la base de mon travail. » Bohumil Blažek

 

Vernissage jeudi 4 juillet à 18h, en présence de l’artiste.
Exposition ouverte jusqu’au 31 août à la Galerie 35 de l’Institut français.
Entrée libre